A la découverte du régime Mac Keith

Le régime Mac Keith se propose d’offrir une nouvelle vision de la diète. Nouvelle dans le sens où il assimile cette dernière à une expression : bien manger. La clé du succès selon cette méthode. Petit tour d’horizon.

Se réveiller et découvrir avec fierté que l’on a réussi à avoir cette silhouette sublime après laquelle on a tant soupiré durant des années. Cela ne relève pas de l’utopie puisque tout le monde le sait : il suffit de suivre un régime adapté à son modus vivendi et conforme au moult exigences de son organisme.

Origine du régime Mac Keith

Mac Keith, appellation tirée du nom de sa fondatrice : Gillian Mac Keith. Nutritionniste, elle a crée ce régime, non sans succès. Le clinique qu’elle dirige à Londres reçoit , en effet, les stars de Hollywood (entre autres Madonna, Charlize Théron et Jennifer Aniston ), les sportifs de haut niveau ainsi que quelques membres de la famille royale.

Pour faire découvrir aux adeptes de la minceur ses astuces, elle a choisi d’écrire un livre où elle expose ces manières de s’alimenter qui sont à l’origine des problèmes de surcharge pondérale et ce qu’il faut faire pour y remédier. Son ouvrage n’a pas des velléités de livrer à ses lecteurs des recettes miracles mais œuvre comme une consultation personnalisée afin qu’ils mettent les doigts sur leurs points faibles et adoptent ainsi la meilleure façon de manger.

Aujourd’hui, elle anime une émission « You are what you eat », diffusée tout d’abord sur la chaîne britannique Channel 4, puis en France depuis 2006.

Les principes du régime Mac Keith

« Vous êtes ce que vous mangez » : un credo que le docteur Gillian Mac Keith n’a de cesse de répéter aux personnes fidèles à sa méthode.

Une jolie silhouette, un organisme en pleine forme, un corps épanoui et l’humeur qui va avec ne sont pas les fruits du hasard, il faut savoir œuvrer de l’intérieur, c’est-à-dire s’alimenter correctement. Manger sainement deviendra donc la clé du succès à ce moment. Rien de bien sorcier jusqu’ici mais les méthodes de la fondatrice de ce régime repose en grande partie sur ses expériences professionnelles. Ce qui valide ses astuces puisque son statut de nutritionniste conforte le bien-fondé de ses conseils.

« La méthode Mac Keith, l’anti-régime ». Le titre qui figure tout en haut de son ouvrage et qui frappe immédiatement puisqu’il connote fortement l’idée d’une manière de maigrir sans privation. Pour ceux qui n’apprécient pas trop de supprimer certaines denrées de leur repas ou qui souhaitent découvrir comment s’alimenter correctement pour ne pas reprendre ces kilos que l’on a perdus, cette méthode propose une nouvelle façon de gérer tout ces desideratas.

Les étapes

Pour optimiser son efficacité, la méthode Mac Keith pose une différence entre quatre étapes, que l’on pourra aisément assimiler à un processus. Un mois est le laps de temps moyen qu’il faudra à ses adeptes pour parvenir à s’alléger de leurs kilos superflus. Un mois durant lequel les étapes s’enchaîneront :

Etape 1 : Réveillez-vous !

Cela ne renvoie pas au fait de sortir des bras de Morphée, il équivaut à l’action de prendre conscience du principe selon lequel « on est ce que l’on mange ». Il n’est pas nécessaire pour cela de pouvoir avancer avec exactitude les raisons pour lesquelles on mange mal, il suffit juste de se rendre compte que la manière de s’alimenter n’est pas la bonne. Pour cette première étape, l’ouvrage expose les causes et les effets d’une mauvaise alimentation. Une fois convaincus qu’ils doivent prendre en mains leur façon de manger, les adhérents pourront passer à l’étape suivante.

Etape 2 : Programme de fond

Toujours fidèle à ses mots d’ordre « on est ce que l’on mange », la méthode propose à ceux qui souhaitent s’y adonner vingt-huit jours de menus et de recettes pour rectifier la conception du fait de s’alimenter.

En bonne nutritionniste, le docteur Gillian Mac Keith a composé ces menus et recettes en tenant compte des variables telle la quantité de calories indispensables à l’organisme pour fonctionner, par exemple. Ainsi, la méthode permettra de perdre du poids sans toutefois négliger l’aspect santé.

Etape 3 : Programme détox

La méthode prévoit deux jours pour purifier l’organisme des toxines qu’il a pu ingérer.

Etape importante du programme puisqu’elle nettoie le corps et lui permettra, de ce fait, de repartir sur des bases saines.

Etape 4 : Demeurer mince pour la vie

Un enchaînement logique du programme détox étant donné que le régime Mac Keith se propose aussi de fournir à ses adeptes les solutions pour éviter les pièges de l’effet yo-yo. Ainsi, la nutritionniste oriente les partisans de sa méthode sur la meilleure manière de s’alimenter pour ne plus reprendre ces kilos si chèrement perdus.

Avantages et inconvénients du régime Mac Keith

Avantages

L’indubitable atout de cette méthode réside dans l’expérience de sa fondatrice. Sa profession de nutritionniste lui permet, en effet, de conjuguer santé avec minceur. Le joker de cette autre manière de maigrir compte tenu des autres régimes qui riment souvent avec carences et entraînent à la longue des effets perverses sur la santé. Par ailleurs, bien qu’elle fournisse des astuces, des menus et des recettes pour ceux qui désirent affiner leur silhouette, en général, la méthode consacre un suivi personnalisé pour chacun. Ce qui permet de mieux connaître ses habitudes alimentaires, donc ses points forts ainsi que ses points faibles, pour s’améliorer.

Inconvénients

En majorité, ceux qui ont essayé la méthode Mac Keith ne tarissent pas d’éloges à son égard. Un seul hic persiste toutefois : la difficulté de la mettre en pratique. Il n’est, en effet, pas aisé de concocter un repas différent pour chaque membre de la famille.

Loin d’être un régime, au sens propre du terme, puisqu’il n’évoque aucunement la notion de restriction, le Mac Keith promet une meilleure qualité de vie en fournissant la clé de la minceur qui rime avec santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *