En savoir plus sur l’ayurveda

L’Ayurveda est l’un des systèmes médicaux les plus anciens du monde. Issus des Vedas, anciens textes sanskrits datant de plus de 5 000 ans, le mot lui-même est dérivé de ayur qui signifie vie et de veda qui signifie connaissance, afin de pouvoir être traduit par «connaissance de la vie». À la fois système médical et philosophie de vie, l’Ayurveda a pour objectif d’intégrer et d’équilibrer l’esprit, le corps et l’esprit de chaque individu afin de parvenir au bien-être.

Alors que la médecine occidentale traite souvent de maladies, l’Ayurveda vise à créer et à rétablir l’équilibre dans le corps afin de prévenir et de gérer toute maladie. Un élément clé de l’Ayurveda consiste à nettoyer le corps des substances susceptibles de provoquer des maladies, créant ainsi un système plus harmonieux et plus équilibré.

La philosophie de l’Ayurveda aborde les interconnexions de l’esprit, du corps et de l’esprit de soi et des autres; autrement dit, ne regardez pas uniquement vos systèmes individuels, mais également vos interactions avec les autres et votre environnement. Les praticiens de l’Ayurveda croient que tout dans l’univers est connecté et que la santé et le bien-être seront bons si le corps et l’esprit sont en harmonie et que l’interaction avec l’univers est équilibrée. Inversement, la maladie est une manifestation du manque d’harmonie avec l’univers. Cette désharmonie peut découler de causes physiques, émotionnelles ou spirituelles. Le traitement consiste donc à rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit.

Concepts Clés Ayurvédiques

La Prakriti est la constitution sous-jacente d’un individu. Il tient compte de la santé actuelle ainsi que des tendances au déséquilibre et à la capacité de se remettre de ces déséquilibres. Prakriti comprend des caractéristiques et des facteurs physiques et psychologiques tels que la digestion et la gestion du stress. Le prakriti d’une personne est fixe tout au long de la vie et on ne pense pas qu’il change.

Alternativement, les doshas, ​​ou forces de vie, de tout individu peuvent fluctuer à différents moments de la vie. Les doshas sont les énergies qui contrôlent le corps et c’est le déséquilibre de ces énergies de force vitale qui pourrait conduire à la maladie. Chaque dosha est composé de deux des cinq éléments de base de la vie: l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre. Bien que les trois doshas soient présents chez chaque individu, ils seront plus ou moins fondés sur votre constitution unique. Beaucoup de gens ont soit un dosha dominant ou, plus communément, une combinaison de deux doshas forts avec une présence plus faible. Conformément à la philosophie ayurvédique, votre régime alimentaire et votre mode de vie peuvent être adaptés pour rétablir l’équilibre, en ajoutant du carburant à votre dosha le moins important et en créant un équilibre.

Les trois doshas

Chaque dosha (connu sous le nom de vata, pitta et kapha) a ses propres caractéristiques physiques et mentales qui peuvent être agitées pour diverses raisons. Les doshas, ​​contrairement au prakriti, sont un festin mobile et peuvent changer avec le temps et les habitudes.

Vata est associé à l’éther et à l’air. Les types de Vata ont tendance à avoir des formes légères et sont naturellement minces. Ils sont rapides et alertes mentalement et physiquement et aiment les activités créatives, les voyages et les situations sociales. Lorsqu’elles sont équilibrées, les vatas sont vives, créatives et énergiques, mais lorsqu’elles sont déséquilibrées, cette énergie peut conduire à l’anxiété, à la nervosité et à l’instabilité. Ils peuvent apparaître aux autres comme manquant d’engagement et incapables de suivre les projets jusqu’à leur achèvement.

Les Vata sont fortement influencés par l’élément air et leur énergie, leur humeur et leur appétit peuvent donc fluctuer rapidement. Cela peut souvent conduire à des habitudes de manger et de dormir irrégulières, ce qui peut amener les vatas à essayer de réguler en utilisant des stimulants et des sédatifs. L’insomnie et un système immunitaire faible sont des problèmes courants pour les types de vata sensibles.

Pitta est associé aux éléments du feu et de l’eau, ce qui les rend forts, intenses et parfois irritables. Ils sont généralement de constitution moyenne avec des muscles bien définis. Lorsqu’ils sont en équilibre, les pittas sont des leaders nés naturellement et vivent leur vie selon la mentalité de «travailler dur, jouer à fond» et peuvent facilement saisir de nouvelles idées et activités. Lorsqu’elle n’est pas en équilibre, cette même compétence peut entraîner de l’impatience ou une tendance à porter des jugements.

Les pittas ont un système digestif fort et un appétit sain, de sorte que des repas absents peuvent être irritables. Les maux communs du pitta sont les brûlures d’estomac, les inflammations et les éruptions cutanées; les pitta doivent donc se garder de céder trop à leur nature ardente.

Kapha est associé à l’eau et à la terre, ce qui les rend loyaux et stables. Ils apprécient l’ordre et la routine dans leur vie personnelle et professionnelle. Ils ont des cadres naturellement forts et peuvent avoir tendance à prendre du poids quand ils ne sont pas en équilibre. Ils peuvent également devenir têtus, coincés dans leur comportement et résistants au changement.

Les types Kapha ont tendance à avoir un métabolisme lent et pourraient donc bénéficier d’un jeûne occasionnel. Les maladies courantes des kaphas forts sont le diabète, l’obésité et les maladies respiratoires.

Connaître votre équilibre dosha peut vous aider à choisir les bons aliments, activités et modes de vie pour créer une harmonie et optimiser votre santé.

Ayurveda aujourd’hui

De nombreux systèmes médicaux occidentaux commencent à adopter certains des concepts ayurvédiques, sinon tous. Ce changement de la gestion de la maladie à la promotion du bien-être peut conduire à un système de santé plus complet pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *