Le régime fibres est-il efficace ?

Le régime fibres, c’est quoi ?

Une multitude de formules ont été étudiées pour agréer à nos besoins et pour s’adapter à nos demandes. Nous pouvons porter notre choix sur une méthode particulière : le régime fibres.

Ce type de diète a vu le jour au pays de l’oncle Sam. Il fut le fruit de longues recherches effectuées par des scientifiques de haut niveau, spécialistes en la matière. Dès ses premières applications, ce régime acquit la réputation de « révolutionnaire ». Son intérêt réside dans le fait que contrairement à certains concepts, il nous donne la possibilité de nous occuper de notre santé. En effet, les fibres sont des éléments indispensables dans la bonne marche de l’organisme et ceux-ci ne sont vraiment pas en défaut (bien au contraire) au cours de ce régime. Mais attention, il n’apporte pas que des avantages, il peut tout aussi bien occasionner quelques déconvenues à notre forme physique.

Le concept

Le principe de ce régime comme nous l’aurions sûrement deviné repose sur des menus essentiellement constitués de fibres. Ce sont surtout les fibres d’origine végétales qui sont privilégiées. La question qui se pose inévitablement est : « Pourquoi les fibres ? » La raison de ce choix est que celles-ci jouent un rôle primordial dans la régulation de l’appétit et par la même occasion celle de la masse corporelle. En effet les fibres prolongent la digestion et lorsque cette dernière est effective, elles accélèrent le processus d’élimination. Quant à la quantité des autres apports alimentaires, elle sera diminuée de manière considérable, en d’autres termes, le régime préconise un freinage de la consommation en sucres et en graisses. Ainsi, la quantité de fibres prônée par ce régime est de l’ordre de 35 à 50 grammes de fibres par jour. Cette quotité est supérieure à la quantité recommandée par les diététiciens (30 à 35 grammes par jour) et l’est largement par rapport à ce que nous avons l’habitude de consommer habituellement (15 à 20 grammes). Ce régime peut se vanter d’activer le processus d’amincissement du fait qu’une quantité non négligeable de calories consommées pendant les repas n’est pas incorporée. D’un autre côté, ce régime peut se vanter d’être moins contraignant que d’autres formules de diète dans la mesure où les fibres ont un effet rassasiant (l’augmentation du volume des fibres dans l’estomac occasionne cette impression de satiété).

Les fibres

Ce sont des filaments appelés aussi cellules filamenteuses qui composent les tissus de certains végétaux. Les fibres végétales sont présentes dans les fruits et les légumes, et elles sont réputées pour leur vertu spécifique qui favorise le transit intestinal. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, elles sont recommandées pour corriger les problèmes de constipation.

Dans les aliments que nous ingurgitons, les fibres sont ces éléments qui ne subissent pas la transformation de la digestion. Elles prennent place qu niveau des intestins, elles y absorbent les surplus d’eau et favorise avec efficacité l’abolition des différentes toxines et les divers déchets de l’organisme. Il est de ce fait primordial de boire beaucoup d’eau pour facilité le travail d’élimination des fibres, le cas échéant, les fibres pourraient occasionner des effets complètement contradictoires à leurs vocations premières. On peut distinguer deux types de fibres. Il y a les solubles qui se dissolvent au contact de l’eau pour former un gel et les non solubles qui se gonflent dans l’eau. Les sources les plus riches en fibres sont les pains, les légumineuses (les lentilles, les haricots, les fèves, les pois chiches…), les céréales complètes (le sarrasin, le riz, le seigle, l’orge, le blé…), les fruits secs (les dattes, les abricots secs, les pruneaux, les figues…) et les oléagineux (les noix, les noisettes, les olives, les amandes…)

Les avantages

Ce régime très spécial nous apporte son lot d’avantages. Le confort tout au long de la diète n’est plus à expliquer. Du côté santé, les fibres ralentissent le passage du sucre dans le sang, ce qui éloigne les fringales et cela permet par effet boule de neige d’éviter les prises de poids inopportunes. De plus, les fibres contribuent à la diminution du taux de mauvaises graisses contenus dans les aliments à savoir le mauvais cholestérol et les triglycérides. Le fait que les fibres et les graisses soient digérées en même temps facilite l’élimination des lipides par les acides biliaires.

Les inconvénients

Si le régime nous fait profiter de ses avantages, nous devons également nous attendre en subir les déconvenues. Du fait de l’apport important en fibres, il est possible que surviennent des perturbations intestinales : les ballonnements, les gaz et les douleurs abdominales sont à prévoir surtout si l’on n’a pas respectée la sacro-sainte règle des régimes qui stipule que toute nouvelle habitude alimentaire doit être entamée de façon progressive. Si cette diète est poursuivie sur une longue période, les intestins seront assurément malmenés, les dégâts peuvent être considérables. De plus, le régime fibres peut être classifié parmi les régimes hypocaloriques, cela entraîne une carence en lipides et en glucides. Ce qui entraînera assurément une perte de tonus et une fatigabilité de l’organisme. Attention, ce type de restrictions alimentaires est contre-indiqué pour les personnes ayant des diverticules ou des troubles intestinaux.

Le régime fibres est assurément une diète qui se distingue des autres. Les végétaux qui sont préconisés dans les menus s’avèrent être très intéressants du point de vue diététique. En effet, ils sont très souvent faibles en calories mais très riches en vitamines et en minéraux. Mais attention, quoique les effets de ce régime soient étonnants, il ne faut jamais l’adopter trop longtemps, il s’avèrerait alors néfaste pour notre santé en général et plus spécialement pour nos intestins.

C’est le régime qui a le vent en poupe actuellement aux Etats-Unis ! Pourquoi ? Parce que selon celles et ceux qui l’ont essayé, il est plutôt facile à suivre et il ne paraît pas très restrictif. Son principe est le suivant : consommer entre 30 et 35 g par jour de fibres pour arriver rapidement à un état de satiété et pour accélérer le transit intestinal. La précaution est néanmoins de mise pour les personnes souffrant de troubles intestinaux, il est préférable de demander l’avis de son médecin.

Où trouve-t-on les fibres ?

Nous pouvons retrouver les fibres dans les aliments suivants :

  • Les fruits à coque : noix, noisettes, noix de cajou, amandes, etc.,
  • Les céréales qu’il faut choisir complètes : le riz, le blé, le sarrasin, l’orge,
  • Les fruits secs tels que les pruneaux, les dattes ou les figues,
  • Les légumes verts comme les poireaux, le céleri, les haricots mange- tout,
  • Les légumineuses comme les haricots rouges, les lentilles ou les pois chiche,
  • Les fruits mangés avec leur peau comme la pomme, la poire et les myrtilles.

Il faut bien entendu équilibrer l’apport en fibres et puiser dans un petit peu de chaque catégorie tous les jours pour remplir son « quota » de fibres.

Non exclusif

Il va de soi que nous devons aussi rajouter d’autres aliments dans notre menu. Les produits laitiers et les protéines doivent faire partie de notre alimentation pour qu’elle soit équilibrée. Diminuons cependant la ration de sucres rapides car les fruits frais et les fruits secs nous apportent déjà la quantité nécessaire.
Ainsi, un menu de base pourrait être :

  • Au petit déjeuner, le thé ou le café sans sucre accompagné d’un grand bol de céréales complètes, du lait et un fruit,
  • Au déjeuner et au dîner , une assiette composée pour sa moitié de légumes et de légumineuses, pour le ¼ , de viande ou de poisson sans sauce et pour le dernier quart de riz ou blé complet,
  • A la collation de 10h et de 16h, une poignée de fruits secs et/ou un fruit frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *