Noopept


Parmi les nombreux nootropes disponibles sur le marché se trouve le Noopept. Le noopept est l’un des nootropes le plus utilisés du marché. La raison est qu’en dehors de sa fonction qui est similaire au GABA et au piracétam, il améliore également la mémoire, la facilité de concentration et la capacité d’apprentissage. A travers ce guide, nous avons pris le soin de vous expliquer plus en détail tous les avantages que le noopept apporte pour votre organisme, ses fonctionnements réels, sa posologie et les moyens de le combiner avec d’autres nootropes.

Les avantages du Noopept

La question à se poser avant tout c’est : pourquoi prendre des nootropes ? Les nootropes sont des suppléments que la plupart des personnes souffrant d’hyperactivité, de stress et d’anxiété prennent pour pouvoir être plus détendu et apaiser les nerfs. Et le stress, la majorité de la population en souffre.

Dans la conception de ces suppléments, les industries pharmaceutiques veillent à ce qu’ils aient les mêmes effets. Toutefois, certains nootropes ont quelques avantages en plus comme dans le cas du noopept. C’est pour cette raison qu’il est le plus prisé du marché.

Le premier avantage du noopept, c’est qu’il augmente la capacité d’apprentissage, améliore la mémoire et la performance cognitive. Mais comme le fonctionnement du métabolisme de chacun peut différer, les effets du noopept peuvent également varier. Par exemple, si chez une personne suite à la prise d’un noopept, se développe une nette amélioration de la capacité d’apprentissage, chez une autre personne il peut s’agir d’une amélioration subtile. La différence ? C’est le fait que, si le sujet est capable de tenir de longues conversations avec moins d’efforts ou s’il a la capacité de souvenir des moindres détails de la conservation ou d’une leçon, c’est qu’il s’agit d’un effet subtil. La prise de noopept peut également améliorer l’énergie mentale. Ceci dit, le sujet, suite à la prise de ce nootrope, se sentira plus intelligent et sera plus apte à comprendre des sujets de réflexion.

En dehors du développement de la concentration et de l’intelligence, le noopept apporte des vertus bénéfiques pour le cerveau en général. Tout comme le GABA, le KAVA, le piracétam ainsi que les autres nootropes, le noopept est considéré comme étant un neuroprotecteur. Ceci dit, il protège les neurones contre les dommages liés au stress et à l’anxiété comme l’hyperactivité, les troubles du sommeil, la difficulté de communication etc. Il en va de même pour la communication cérébrale. Les connexions et la croissance de nouvelles synapses qui relient les deux hémisphères du cerveau se développent rapidement par rapport à la normale.

Ce n’est pas tout, en effet le noopept agit également comme une sorte d’anti oxydant et aide le corps et le cerveau à se débarrasser des toxines et des poisons.

Comment fonctionne le noopept ?

Le noopept, pris en comprimé ou en poudre est immédiatement absorbé par le corps depuis le tractus gastro-intestinal. Par la suite il circule à travers  tout le métabolisme pour terminer sa course au cerveau. Une fois arrivé au cerveau, il traverse facilement la barrière hémato-encéphalique. Vous vous demandiez peut-être comment ? En effet, jusqu’à présent, seul le GABA et le piracétam sont les seuls nootropes qui sont capables de traverser cette barrière. La raison est qu’ils ont une composition chimique identique et il en est de même pour le noopept. D’après les analyses effectuées en laboratoire vers la fin des années 80, il a été révélé que le noopept dispose des mêmes composants chimiques que le GABA. Ce qui explique pourquoi il est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique. Cette faculté permet l’administration immédiate du nootrope dans le cerveau, favorisant par la suite une réaction rapide et des résultats qui peuvent survenir au bout de 15 à 20 minutes seulement. Il est tout aussi important de savoir que la majorité des médicaments ne peuvent pas traverser la barrière hémato-encéphalique comme les somnifères, les antidépresseurs et les antipsychotiques.

D’après les chercheurs, noopept est un nootrope ayant un composé chimique peptidique. Ce qui fait qu’il se déplace rapidement vers les sites récepteurs du glutamate spécifique du cerveau. Par la suite, le noopept se lie avec ces sites et inhibe rapidement la dégradation du glutamate. Il est à noter que l glutamate est un des neurotransmetteurs les plus puissant par rapport à la fonction cognitive. Mais la fonction du noopept ne se limite pas à inhiber les dégradations du glutamate. Il stimule également la sensibilité des ce neurotransmetteurs pour l'activer plus facilement. Et une fois que ce neurotransmetteur est stimulé, il augmente notre faculté d’apprentissage, de mémorisation ainsi que les autres processus cognitifs liés à l’intelligence accrue.

En dehors de la stimulation des glutamates, le noopept a également la fonction d’augmenter la quantité d’oxygène pénétrant dans notre cerveau. Et une fois que le cerveau est bien oxygéné, le stress est évacué ainsi que l’anxiété. Ce n’est pas tout, ce nootrope stimule le glucose présent dans le cerveau. Le glucose, comme nous le savons, est la principale source d’énergie dans le cerveau. De ce fait, lorsqu’un patient prend du noopept, il devint plus apte à se concentrer et à réfléchir.

Les recherches sur le traitement de la démence

Dans le domaine de la science, plusieurs recherches ont été effectuées sur l’efficacité des nootropes dans le traitement des patients souffrant de lésions cérébrales ou de diverses formes de démence.

La démence, d’après les médecins, est due à une barrière hémato-encéphalique défectueuse et qui entraîne une « fuite » lors du passage des produits chimiques bêta-amyloïdes dans le cerveau. L’accumulation de ces produits chimiques formes ensuite ce qu’on appelle « une grappe de protéines bêta-amyloïdes ». Cette grappe se situe entre les cellules nerveuses du cerveau et est à l’origine de la plaque. Selon l’organisation d’Alzheimer, l’Alzheimer est causée par l’accumulation accrue de ces plaques.

Suite à cette étude, les scientifiques ont jugés que la prise du noopept peut remédier à la maladie d’Alzheimer. Ceci s’explique par les différents effets de ce nootrope sur le cerveau et le métabolisme. De plus, le noopept est considéré comme étant un dipeptide neuroprotecteur. Baser sur cette hypothèse, des expériences ont été réalisées d’abord sur des animaux de laboratoire tels que les souris et les singes. Ces études ont été réalisées en 2007 sur ces animaux et 21 jours suite à la première expérience, il a été révélé que le noopept  a rétabli la mémoire de ces animaux et a amélioré leurs réponses immunitaires. Cette amélioration apportée au niveau des réponses immunitaires aide à réduire considérablement les dommages neurotoxiques causés par les processus de démence.

Le Noopept est-il un stimulant ?

Vous vous êtes sûrement posé la question du fait que ce noopept a la faculté de réduire le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil et l’hyperactivité. Toutefois cela s’avère être contradictoire car par définition, le noopept n’est pas un stimulant mais a les mêmes effets que les stimulants.

Ce qu’il est important de savoir c’est le fait que, pour qu’un médicament soit classé comme étant un stimulant, son principal mécanisme d’action doit être basé sur le fait d’augmenter l’activité physiologique ou neurologique dans le corps. Ce qui explique pourquoi le noopept n’est pas considéré comme étant un stimulant. La raison est que son principal effet n’est pas d’augmenter et stimulé l’activité du système nerveux. Ce nootrope module avant tout la neurotransmission au niveau des récepteurs du glutamate et de l’acétylcholine sur les celluloses cérébrales. Cela peut provoquer des effets secondaires liés aux stimulants. Ceci dit, les personnes ayant pris du noopept  sont sujet à de la vigilance accrue, d’une forte capacité de concentration, d’une hausse du niveau d’énergie et d’une activité motrice stimulé.

La posologie du noopept

Maintenant que vous avez pris connaissance des différents effets du noopept, vous savez qu’il fait preuve d’une grande efficacité au niveau de la stimulation du système nerveux. Le dilemme parfois c’est de savoir quelle  quantité de poudre de noopept prendre et comment le consommer.

Tout comme la prise des autres nootropes, l’idéal est de consommer le noopept à faible dose pour commencer et augmenter au fur et à mesure. Votre médecin traitant vous conseillera sûrement de commencer par 5 mg par jour matin et soir. La dose ne doit pas seulement excéder les 30 mg par jour. Par contre, si vous faites partie de ces personnes ayant développé une tolérance à ce nootrope, nous vous conseillons d’augmenter la dose à 40 mg.

Il est important de savoir que la prise de poudre de noopept doit être divisée à dose égale. Exemple, si vous devez prendre 30 mg par jour, veillez à diviser cette dose en 2. C’est à dire 15 mg le matin et 15 mg le soir.  De cette manière, les effets du noopept seront maintenus dans votre système plus longtemps.

Pour consommer ce nootrope, s‘il s’agit d’un noopept en poudre, vous pouvez le mélanger dans un verre d’eau. Par contre, s’il s’agit d’un comprimé, il est préférable de le prendre par voie sublinguale. C'est-à-dire, en le plaçant sous votre langue.

La prise de noopept avec d’autres nootropique

Les études menées en laboratoire ont également démontré  que les piles Noopept contiennent une source de choline telle que l’Alpha GPC et le Citicoline. C’est la raison pour laquelle il est préférable de ne pas les combinés avec d’autres nootropes.

Toutefois, certaines personnes ont tendance à combiner le noopept avec d’autre nootrope pour booster les effets. Par exemple, si vous devez prendre du noopept dans le but de réduire le stress et l’anxiété, vous pouvez le prendre en même temps que le piracétam. Seulement, si vous prenez un nootrope pour la première fois, cette tactique n’est pas recommandée car les effets peuvent être néfastes.

Les effets secondaires du noopept

Jusqu’à aujourd’hui, les effets secondaires révélés sur les piles de noopept ne sont que minime et temporaire comme les troubles de la vision, les maux de tête, les sauts d’humeur et les crises d’angoisse. Dans certains cas, le patient peut être sujet à des troubles du sommeil et d’excitation s’il prend le noopept plus tard dans la journée.

Cependant, il est important de savoir que ces effets secondaires ne feront leur apparition que si vous prenez une dose excessive de noopept. Si vous prenez une « méga-dose » de plus de 60 mg par jour, vous risquez de provoquer des changements plus importants au niveau de la neurotransmission et de votre neurophysiologie. Inversement, si vous vous limitez à seulement 20 ou 30 mg par jour les effets secondaires ne risquent pas de faire leur apparition.

Toutefois, étant donné que les études sur les mécanismes de fonctionnement du noopept sont encore à élargir, il est difficile de savoir quels seront les effets secondaires qui vont faire leur apparition lorsqu’il est combiné avec d’autres suppléments.

Si, suite à la prise de noopept, vous vous sentez agité et incapable de vous détendre, ce n’est pas des effets secondaires, mais que le supplément fait son effet. Alors, afin d’éviter les troubles du sommeil ou l’insomnie, il est préférable de le consommer en début de journée. A l’inverse, si vous sentez que vous somnolez ou que vos nerfs se détendent suite à la prise du noopept, il est préférable de le prendre le soir lorsque vous rentrez du boulot, afin d’améliorer la qualité de votre sommeil.

Un point qu’il est important de prendre en compte, c’est le fait que le noopept est un nootrope qui épuise rapidement les niveaux de choline tel que le piracétam. C’est la raison pour laquelle, nous vous conseillons de prendre un supplément de choline avec le noopept afin d’éviter la carence. Enfin, sachez que certains effets indésirables ne peuvent être perceptibles qu’après une utilisation prolongée du noopept. Raison pour laquelle, il est recommandé de s’accorder une pause pendant le traitement.

Précaution

Il est important d’acheter votre noopept dans une pharmacie et non dans les supermarchés ou les mini-marchés. La raison est qu’il existe de nombreux médicaments contrefaits sur le marché et certains noopept en font partie. Si jamais vous en avez consommé, vous risquez de développer une réaction allergique autre l’absence de résultat positif.