Le régime Antoine c’est quoi ?

Une formule très originale s’offre à nous : le régime dissocié revisité par Antoine. Attention, comme pour toutes les diètes, il est toujours judicieux de prendre conseil auprès de son médecin traitant ou de son diététicien avant de l’entamer.

La quête de la silhouette idéale… Aussi rude que celle du Graal, elle nous insuffle le même engouement sinon plus. Et pour mettre les atouts de notre côté dans la poursuite de notre objectif minceur, nous avons la possibilité de recourir à une longue liste de régimes ayant chacun ses caractéristiques.

Le régime dissocié

C’est dans les années 1920 que ce concept a vu le jour et c’est un américain qui en est le précurseur. Ce scientifique établit un régime qui faisait la distinction entre deux groupes d’aliments. D’un côté il y a les aliments acides (qui obtiendront plus tard la dénomination d’aliments de feu par un autre spécialiste en diététique) et de l’autre, les aliments alcalins et ces deux sortes de nourriture ne doivent pas être ingérées dans un même menu. Il édifie alors le principe qu’une seule catégorie d’aliments doit être consommée au cours d’un même repas et il n’y a pas de contraintes quant à leurs quantités. Plusieurs nutritionnistes ont adopté cette théorie et plusieurs variantes ont été créées, la formule de base étant de différencier et de consommer séparément des classes spécifiques d’aliments. De plus il a été pensé que le mélange glucides et lipides est à l’origine de la prise de poids, lorsque ces nutriments sont consommés séparément, ils peuvent être digérés convenablement, aucune perturbation n’est causée et la graisse même en quantité excessive est brûlée et non stockée par l’organisme.

La méthode Antoine

Cette méthode respecte les fondements du régime dissocié. Ainsi, Ce régime part sur le principe qu’une famille d’aliments consommée en solo et ce même en abondance n’occasionne pas la prise de poids et que c’est plutôt la combinaison de différentes espèces de nourritures qui fait grossir. Le régime Antoine est effectué une semaine par mois. Il vise principalement la saturation excessive de l’appétit. Un seul type d’aliment est consommé en exclusivité tous les jours de la semaine et il n’y pas de limite à la quantité absorbée. Le septième jour, il est permis de faire un menu mixte. Le régime Antoine préconise donc la consommation d’une seule famille d’aliments par jour, la concoction des menus s’avère alors plus facile.

Semaine type 1 :

Lundi : consommation exclusive de riz nature (200 grammes)

Mardi : de la viande grillée, blanche ou rouge (500 grammes)

Mercredi : des fruits frais (1 kilogramme)

Jeudi : du poisson grillé (500 grammes)

Vendredi : des légumes verts frais (1 kilogramme)

Samedi : des œufs, à la coque ou en omelette (6 pièces)

Dimanche : des produits laitiers (fromage maigre, yaourt ou lait écrémé)

Semaine type 2 :

Lundi : de la viande à gogo

Mardi : des fruits et légumes à volonté

Mercredi : des produits laitiers jusqu’à plus faim

Jeudi : des œufs à profusion

Vendredi : des féculents tels que le pain, le riz et les pâtes en abondance

Samedi : des poissons à foison

Dimanche : alimentation normale où les mélanges de toutes les sortes d’aliments sont permis.

A qui est destiné ce régime ?

Ce type de diète s’adresse particulièrement à ceux et celles qui ont besoin de voir leurs assiettes pleines pour ne pas risquer de sombrer dans la dépression pendant l’adoption d’un programme souvent qualifié de « restrictions alimentaires ». En outre, ce régime est également destiné aux personnes qui ne sont pas des fins cuisiniers et qui ne sont pas particulièrement à l’aise pour concocter des plats.

Les avantages

Les modalités de ce type de régime sont d’une simplicité déconcertante. Point n’est besoin de se rappeler des aliments à ne pas consommer ou des horaires à suivre avec minutie. Un groupe de repas se consomme pour chaque journée, on s’y adapte avec aisance surtout que la diète est effectuée pendant un laps de temps assez court, une semaine, 7 jours, 7 familles d’aliments. D’autre part, cette méthode porte ses fruits dès les premières et on peut perdre jusqu’à 8 kilos en un mois en suivant rigoureusement les indications des spécialistes. Et cette perte de poids est réelle et peut être prouvé par le fait que le fait de consommer à longueur de journée un seul genre de plats, la lassitude vient rapidement et l’on est porté à diminuer les rations. Lorsque vient une journée où l’on est amené à consommer une nourriture que l’on apprécie énormément, on peut en abuser sans ressentir la moindre culpabilité et en abuser sans modération.

Les inconvénients

Si la méthode Antoine apporte son lot d’avantages, il est important de se rendre à l’évidence même qu’elle est aussi nantie de quelques côtés négatifs. Le premier inconvénient réside dans le fait que ce genre de diète n’est point adapté à une personne active qui bouge beaucoup dans la journée. D’un autre côté, ce régime n’est pas fondé sur des bases scientifiques solides. En effet, il n’a pas encore été testé formellement que les lipides, les glucides et les lipides ne subissent pas les mêmes processus digestifs lorsqu’ils sont consommés séparément. Officiellement, cette transformation est la même dans les deux cas (ingérés en même temps ou à part).

En outre, une mauvaise répartition des groupes d’aliments dans la semaine peut entraîner une prise de poids et non le contraire. Du côté des apports en nutriments et autres éléments essentiels à l’organisme, cette diète peut entraîner des déficits. La carence en protéines peut être engendrée par le fait qu’une seule source de protéines par jour est largement insuffisante. De plus l’insuffisance en vitamines B12 et en zinc peut entraîner l’anémie ainsi que des problèmes de peau.

Enfin, les privations en produits laitiers peuvent fragiliser les os. En ce qui concerne les menus, ceux-ci sont monotones et déséquilibrés. D’ailleurs, il a été prouvé que ce n’est point la facilité de digestion prétendue qui est à l’origine de la fonte des kilos mais le fait que l’on consomme peu de calories. Tout ceci explique le fait que le régime dissocié est souvent source de différents troubles d’ordre digestifs et parfois même psychologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *